Sac Dublin

 

sac dublinJe commets à nouveau ma petite interprétation perso du sac Dublin de Gérard Darel, cette fois-ci je me suis laissée inspirer par une laine à trois francs six sous achetée chez un bradeur hollandais qu'on trouve dans la région. Il s'agit d'un fil synthétique mais hyper résistant (surtout en double pour réaliser des accessoires) dans un lie de vin bien flashy et chaleureux.


Le tout est réalisé en maille serrée avec des petits points boule (4 brides rabattues ensembles) réparties selon une grille réalisée par mes soins, il se tricote en un seul morceau (O bonheur, j'ai horreur de couper et rentrer les fils) en commencent par une bande de 10 mailles sur une trentaine de rangs autour de laquelle on tricote en rond (en augmentant de 3 mailles sur chaque angle au moins sur 3 rangs. Par contre je n'ai pas cédé à la tentation de tricoter en rond, ce qui m'aurait fait perdre le joli relief de la maille serrée: donc tricotage en aller-retour.

Arrivée à la fin de ma grille de motifs et à la hauteur désirée j'ai fignolé avec un tour au pont d'écrevisse (maille serrée tricotée de la gauche vers la droite) et hop!

Deux cordelières (environ 1 mètre) tricotées en en chaînette à 4 brins pour finir, passées sur les côtés du sac afin de créer 3 plis, un flot et voilà!

Enfin, voilà, presque...j'ai doublé avec un tissu façon Liberty (tendance quand tu nous tiens!) fond de stock d'une vieille mercerie garanti vintage. J'ai ajouté une poche plate avec pression et petit bouton pour cacher les points du pression.

Allez, le détail chic: j'avais bien gardé des poignées d'un sac reçu comme cadeau en VPC, mais elles étaient un peu cheap (on est snob ou on ne l'est pas), je suis allée voir mon cordonnier préféré qui a fait une syncope quand je lui ai dit que je voulais des poignées en cuir pour mon sac en crochet -Artiste incomprise- Bref trop cher, exit le cuir.

Me voilà prête à acheter n'importe quel sac dont les poignées me convenaient, et là dans le rayon accessoires d'un magasin pour minettes, j'ai trouvé mon bonheur: deux ceintures en cuir tressé (enfin, c'est pas tout à fait du vrai cuir mais ça fait illusion) avec boucles laiton incluses. All done!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :